Infos pratiques

LES DIFFÉRENTES ÉTAPES DE NOTRE COLLABORATION

Une évaluation de votre situation et de vos besoins est réalisée par une responsable de secteur de l’association.

Nous vous délivrons un devis gratuit correspondant au prix global de la prestation.

Nous effectuons également un coût prévisionnel en tenant compte des aides financières possibles.

Nous vous aidons à constituer un dossier de prise en charge financière lorsque vous êtes susceptible d’en bénéficier.

Un Contrat de prestation est établi et un exemplaire vous est remis. Il formalise l’accord sur le type d’intervention, le nombre d’heures, les plages horaires de passage. Vous avez la possibilité de vous rétracter dans les conditions fixées par la loi et rappelées dans le contrat.droit à la réduction d’impôts.

La responsable de secteur viendra vous présenter l’intervenante sélectionnée pour vous. Cette rencontre permettra de fixer au mieux le cadre d’exercice de la prestation.

Un cahier de liaison sera mis à disposition à votre domicile afin de permettre la meilleure coordination possible des différents intervenants chez vous.

Grâce à notre système de télégestion mobile, l’aide à domicile enregistrement automatiquement son heure d’arrivée et de départ. Cette technologie moderne vous garantie la durée réelle de l’intervention.

A l’issue du premier mois d’intervention puis une fois par an, une enquête de satisfaction vous sera envoyée. Prenez le temps d’y répondre, notre démarche s’inscrit dans une optique d’amélioration continue de nos services.

Une proposition de réévaluation de votre situation sera effectuée chaque année par votre responsable de secteur.

Une attestation fiscale vous sera délivrée chaque année. Une facture vous parvient chaque début de mois. Elle correspond à la facturation des heures réellement effectuées au cours du mois civil venant de se terminer. Nous acceptons le règlement de votre participation financière par chèque à l’ordre de L’AGENCE DE L’AIDE mais nous vous conseillons le prélèvement automatique. Nous acceptons également les CESU préfinancés. Nous déconseillons le règlement en espèces qui n’ouvre pas droit à la réduction d’impôts.

FINANCEMENTS, PRISES EN CHARGES ET AIDES FISCALES

L’AGENCE DE L’AIDE peut vous aider à monter les dossiers, n’hésitez pas à nous contacter.

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (A.P.A.) versée par le Conseil Départemental de la Haute-Garonne ● L’Aide Sociale versée par le Conseil Départemental de la Haute-Garonne. ● La CARSAT et les diverses caisses de retraite. ● Les Mutuelles. Veuillez contacter Conseil Départemental de la Haute-Garonne pour les dossiers APA et Aide Sociale . Prenez contact avec le service social de votre caisse de retraite ou votre mutuelle pour les autres prestations.

La Prestation de Compensation du Handicap (PCH) L’Allocation Compensatrice Tierce Personne (ACTP, uniquement pour un renouvellement de cette allocation) ● L’Aide Sociale versée par le Conseil Départemental de la Haute-Garonne. Adressez vous à la Maison Départementale des Personnes Handicapées ou à votre Maison des Solidarité.

La Prestation d’Accueil du Jeune Enfant : Contactez votre CAF Les Compagnies d’Assurance et les Mutuelles vous proposent des aides dans le cadre de certains accidents de la vie. ● La Caisse Primaire d’Assurance Maladie, peut participer au financement d’une aide ménagère dans le cadre de certaines pathologies. ● Le CESU (Chèque Emploi Service Universel) délivré par les organismes bancaires, les Comités d’entreprise, etc.). Votre employeur peut participer au financement du CESU.

Article 199 sexdecies du Code Général des impôts : La réduction ou le crédit d’impôt est égal à 50 % du montant des dépenses effectivement supportées, dépenses limitées à :

  • 12 000 € par an majorée de 1 500 € par enfant à charge, par membre du foyer âgé de plus de 65 ans et, uniquement pour le calcul de la réduction d’impôt, par ascendant âgé de plus de 65 ans susceptible de bénéficier de l’APA. Ce plafond majoré ne peut pas excéder 15 000 €.
  • ou de 20 000 € si vous ou l’un des membres de votre foyer fiscal êtes titulaire de la carte d’invalidité d’au moins 80 % ou d’une pension d’invalidité de 3ème catégorie ou du complément d’allocation spéciale. Aucune majoration possible dans ce cas.

Notez que dans tous les cas, une participation financière peut rester à la charge du bénéficiaire en fonction de ses ressources.